LA PERTE DE CHEVEUX

La vie du cheveu et le cycle pilaire

Comme toutes les cellules de notre corps, le cheveu est vivant et suit un cycle de croissance naturel : le cycle pilaire. Le cycle du cheveu se divise en 3 phases qui se succèdent : anagène, catagène et télogène.

Les phases du cycle pilaire

Phase anagène

La phase anagène est la phase de croissance du cheveu. Il s’agit de la période la plus longue du cycle pilaire puisqu'elle dure de 2 à 5 ans. La très grande majorité des cheveux présents sur notre tête sont donc en phase anagène.

Phase catagène

La phase catagène est une phase de repos pendant laquelle le cheveu cesse d'évoluer. Elle dure environ 3 semaines, ce qui est considérablement peu par rapport à la phase précédente.

Phase télogène

Pendant la phase télogène, le cheveu ne pousse pas, mais il reste attaché au follicule pileux. À la fin de cette phase, l'ancien cheveu tombe et laisse place à un nouveau follicule en phase anagène, le cycle pilaire recommence.

Perte de cheveux normale et anormale

Une personne possède en moyenne 100 000 à 150 000 cheveux et perd environ 40 à 100 cheveux par jour (chute permanente), avec des pointes pouvant grimper jusqu'à 175 durant les changements de saison (chute saisonnière le printemps et l'automne). C'est durant cette phase que les cheveux se renouvellent le plus.

Une chute de cheveux est considérée comme pathologique lorsqu'une personne perd plus de 100 cheveux par jour pendant une assez longue période pouvant aller jusqu'à deux mois. Surtout si elle persiste, la perte de cheveu devient anormale et doit être traitée.

L’alopécie affecte environ 20% des hommes à partir de 20 ans, puis elle augmente d'environ 10% tous les 10 ans. Chez les hommes, la perte de cheveux se traduit par un dégarnissement des golfes et du sommet du crâne. Elle est progressive et prévisible. Après 50 ans, un peu plus d’un homme sur deux présente un certain degré de calvitie.

Alopécie androgénétique

L'alopécie androgénétique, appelée aussi calvitie commune, est la forme la plus courante de chute de cheveux. Elle se traduit par une diminution progressive et définitive de la qualité et de la quantité des cheveux. Elle touche aussi bien les hommes que les femmes. Provoquée par une trop grande sensibilité héréditaire aux hormones mâles (la testostérone), cette forme d'alopécie peut commencer dès la puberté. L'alopécie androgénétique masculine évolue généralement en laissant le front et le sommet dégarni, alors que la calvitie féminine androgénétique est plus diffuse, le plus souvent concentrée sur le dessus du crâne.

Alopécie diffuse

L'alopécie diffuse est une forme de calvitie où la chute de cheveux, plus ou moins régulière, est généralisée sur l'ensemble de la chevelure. Non héréditaire, ce type d'alopécie qui peut être aiguë ou chronique, est en général un symptôme de troubles de l'organisme. Un stress, une radiothérapie, une chimiothérapie, un accouchement ou encore une infection peuvent entraîner une alopécie aiguë et brutale.

En ce qui concerne la forme chronique, elle peut être le témoin d'un problème endocrinien tel qu'un trouble de la fonction thyroïdienne ou métabolique, comme une carence en fer.

L'important, pour traiter une alopécie diffuse, est d'identifier le facteur responsable de la chute de cheveux. S'il est, par exemple, médicamenteux, un arrêt du médicament doit être envisagé.

LES TRAITEMENTS ANTI-CHUTE DE CHEVEUX

Les traitements les plus courants en cas de chute androgénique :

1 - La pilule pour les femmes. Les trois seules à posséder une action anti-androgénique sont Diane 35 (et ses génériques), Jasmine et Jasminelle.

2 - Les anti-androgéniques : Androcur (acétate de cyprotérone), Aldactone (spironolactone), Propécia ou Proscar (finastéride), Avodart (dutastéride). Notez que ces deux derniers n’ont pas d’AMM en France pour la chute des cheveux chez la femme, et qu’une contraception fiable s’impose absolument, car ils peuvent provoquer des malformations fœtales graves.

3 - Le minoxidil.

4 - Le traitement médical et chirurgical des alopécies

5 – Les compléments capillaires ou perruques

Nous vous invitons à consulter votre médecin traitant pour tout complément d'information pour la partie médicaments.

 

LE COMPLEMENT OU PROTHESE CAPILLAIRE

Des préjugés qui sont basés uniquement sur un ressenti et sur le souvenir d'une époque lointaine où les hommes et les femmes portaient des perruques avec des cheveux synthétiques implantés sur une base très épaisse et très visible, qui été fixée à l'aide de pinces.

Grâce aux nouvelles technologies d'aujourd'hui, certains types de compléments capillaires sont indécelables même de très près, comme représenté sur la photo ci-dessus. Et certaines fixations permettent de maintenir la chevelure fixée pour une durée de plusieurs semaines.

Les cheveux

Les cheveux utilisés sur nos compléments capillaires hommes en stock sont des cheveux naturels, d’origine indienne et de qualité supérieure. De par leur nature, ils restent souples, soyeux et naturellement hydratés durant 12 mois

La particularité du cheveu vierge est qu’il n’a subi aucune altération chimique. La couleur est naturelle et homogène car prélevée sur un seul donneur – de brun foncé à brun moyen – et les cuticules sont intactes. La chevelure est naturellement soyeuse, brillante avec des reflets nuancés naturels.

Les bases des compléments capillaires

Il existe 3 types de supports pour les compléments capillaires (prothèses capillaires) : Les bases en Lace (Tulle ou fine dentelle), en polyuréthane et en monofilament. Le mode de vie, le niveau l’utilisation et le résultat esthétique souhaité sont les principales données qui vous permettront de déterminer le type de base à privilégier lors de la commande de votre complément capillaire.

Base complément capillaire Lace

La Lace est utilisée depuis de nombreuses années dans l’industrie du remplacement capillaire. Constituée de fils nylon en mailles ajourées, elle a pour principal avantage d’être très discrète sur la ligne frontale tout en permettant une aération de la peau. Sur ce type de support, les cheveux sont attachés unitairement ou par multiples, au gré du niveau de densité souhaité.

Base complément capillaire Polyuréthane

Plus récemment utilisé que la Lace, le polyuréthane transparent, également appelé micro peau/ thin skin, a l’avantage d’être flexible, et simple d’utilisation avec la colle capillaire. Sur ce type de support, les cheveux sont injectés un par un entre 2 couches de polyuréthane. L’épaisseur totale de polyuréthane varie entre 0,03mm (le plus indétectable – le plus fragile) et 0,12mm (le moins discret et le plus durable)

Base complément capillaire Monofilament

Le monofilament est la matière historiquement utilisée dans l’industrie du remplacement capillaire. Constituée de fils nylon en mailles resserrées, elle est plus résistante que la lace mais moins discrète.

Son principal avantage et qu’elle permet de créer des compléments capillaires durables et confortables. Sur ce type de support, les cheveux sont attachés unitairement sur chaque maille.

Les bases en monofilament n’étant pas suffisamment souples pour être collées directement sur la peau, elles sont généralement complétées par une bordure en polyuréthane – plus discrète sur la ligne frontale et idéale pour l’utilisation de la colle capillaire.

Base complément capillaire Mixte

Constituées de différentes matières, elles sont conçues pour répondre aux plus exigeants. Les bases mixtes se révèlent être une bonne solution pour ceux qui recherchent une base adaptée à leur mode de vie : Lace/Mono + contour en poly, Poly + lace en bordure frontale, ou encore Lace + bordure arrière en poly.

 

HAIR PREMIUM la qualité de votre complément capillaire est notre priorité

L’alopécie n’est plus une fatalité. Les compléments capillaires invisibles HAIR PREMIUM vous permettent de retrouver votre naturel et vous aide ainsi à stimuler et à restaurer votre confiance en vous. Les compléments capillaires HAIR PREMIUM allient confort, discrétion et légèreté. Ces chevelures reconstituées sont totalement invisibles à l'œil nu et indécelables au toucher.

En commandant sur HAIR PREMIUM, vous bénéficiez de la garantie "Satisfait ou remboursé". Les compléments capillaires que nous proposons sont de qualité supérieure et nos clients sont satisfaits et fidèles. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous faire confiance chaque jour, soit pour une commande sur-mesure, soit pour une commande standard ou encore nos packs exclusifs.

3 TYPE DE BASES DE COMPLEMENT CAPILLAIRE

Nous proposons trois types de bases : le lace (appelé également tulle ou la dentelle fine) ; la micro peau exclusive HAIR PREMIUM® ; polyuréthane exclusif HAIR PREMIUM® Ces trois types de compléments sont totalement invisibles à l’œil et au toucher grâce à leur effet « seconde peau ». Ils offrent également une grande facilité d’utilisation et un rendu parfait du fait que les cheveux semblent sortir un à un de la peau.

1. Le complément capillaire Lace

Les compléments en lace (dentelle très fine, appelée également Lace) offrent un confort idéal du fait de l’aération du crâne. Ce système est optimal si votre coupe préférée rend votre ligne frontale visible. Ces compléments offre une tenue d’environ 4 mois en standard jusqu’à 1 an voir plus en sur mesure.

2. Le complément capillaire micro peau exclusive HAIR PREMIUM®

La micro peau exclusive HAIR PREMIUM® Cette base appelé La PREMIUM est l’une des plus appréciée par nos clients. LA PREMIUM est utilisée dans nos vidéos de démonstration. La micro peau exclusive et renforcée par un poly de 2 cm environ sur la totalité des contours. Cette base est légère et durable à la fois. Sa durée de vie varie entre 9 et 12 mois selon l’entretien.

3. Polyuréthane exclusif HAIR PREMIUM®

2 types d’épaisseurs pour deux compléments et tenues différentes :

0,6mm d’épaisseur, tenue du complément jusqu’à 2 mois, recommandé particulièrement pour les coiffures arrière et disponible uniquement en standard.

0,10 mm d’épaisseur, tenue du complément de 4 à 5 mois, recommandé pour les coiffures avec volume et disponible exclusivement en sur-mesure.

 

VOS QUESTIONS LES PLUS FREQUENTES AUTOUR DU COMPLEMENT CAPILLAIRE

Peut-on poser soit même son complément capillaire ?

Oui cela est possible. Nous avons mis des vidéos à votre disposition pour vous aider. Nous vous invitons également à nous contacter afin d’organiser un RDV Skype. HAIR PREMIUM vous propose également des formules comprenant la découpe ainsi que des soins à valoir dans nos instituts et coiffeurs partenaires. 

Comment entretenir son complément capillaire ?

Dans le cas de cheveux humains ou synthétique, les cheveux s'entretiendront sans aucune contrainte supplémentaire par rapport à une hygiène normale, comparable à celle de vos propres cheveux. Il est à noter que le coiffage est légèrement plus difficile avec un cheveu synthétique.

Si vous vous baignez dans l'eau de mer ou l'eau de piscine, il est conseillé de se rincer la tête par la suite pour éviter que les cheveux du complément capillaire ne soient trop agressés. Vous pouvez également si vous le souhaitez appliquer un soin hydratant en spray pour conserver la douceur du cheveu.

Combien de temps faut-il attendre pour réaliser son complément capillaire ?

5 à 6 semaines pour le sur mesure.

Immédiat à 10 jours pour le standard.

Quelle est la durée de vie d'un complément capillaire?

Sur Mesure : 9 à 12 mois pour le sur mesure voire plus si vous ne dormez pas avec votre complément et que votre entretien et très soigné.

Standard : 4 à 6 mois selon l’entretien. Egalement plus si l’entretien et très soigné.

Quel est le poids du complément capillaire ?

Entre 20 et 30 grammes selon la densité. Plus de 30 grammes pour une tête entière.

Peut-on dormir son complément capillaire ?

Sans aucuns soucis. Vous pouvez le garder 24/24h.

Puis-je faire seul la pose de mon complément ?

Nous vous conseillons, pour les premières poses, de vous rendre en institut ou de faire appel à un coiffeur expérimenté à domicile, de façon à ce que le rendu soit parfait. En revanche par la suite, une fois que vous êtes certains de vos gestes, vous pouvez sans problèmes effectuer l'entretien mensuel vous-même, comme vous avez pu le voir dans notre première vidéo tutorielle. Beaucoup d'instituts vous déconseillent de faire vous-même l'entretien, afin de conserver leur clientèle, mais pour des raisons d'économie et d'autonomie il est bien entendu possible de réaliser vous-même la pose et l'entretien du complément, en étant certain des gestes à effectuer. Voilà pourquoi il est très important de faire appel à un coiffeur à domicile dans les débuts et par la suite être autonome si vous le souhaitez.

Est-ce qu'il est possible de porter des accessoires de type : chapeau, bonnet, casque ?

Sans aucuns problèmes ! Vous êtes libre de porter tous types d'accessoires de tête sans aucunes craintes. Votre complément est vraiment similaire à vos propres cheveux, vous en oublierez sa présence. Il faut avoir une attention particulière sur la méthode de fixation. Si celle-ci est correctement effectuée, il n'y aura aucuns problèmes.

Avec le complément capillaire est-il possible de se mouiller les cheveux ?

Bien entendu ! Vous pouvez vous laver les cheveux quotidiennement comme vous le faite actuellement, aller à la piscine et plonger la tête la première, vous baigner dans l'eau de mer...

Il faudra en amont, veiller à laisser la résine capillaire agir pour une durée de 24 à 48h avant de vous mouiller la tête.

Si vous optez pour une bonne fixation, tout cela sera possible.

À savoir : pour des bains en eau de mer ou de piscine, il est préférable par la suite de se rincer la tête pour retirer le sel ou le chlore.

Toutes les coupes de cheveux sont-elles possibles avec un complément capillaire ?

Tout dépend du choix de la base (lace, micro peau...). Pour les coiffures avec les cheveux relevés vers le haut, nous vous conseillons de choisir une base en tulle (lace, U-lace, D-lace) ou nano peau, car la ligne frontale sera invisible et permettra un rendu naturel.

Peut-on dormir avec notre complément capillaire ?

Vous pouvez bien entendu dormir avec votre prothèse capillaire, puisqu’il peut rester fixé entre 2 à 4 semaines voir plus. Cependant, il faudra au préalable utiliser de bons produits pour la fixation de votre prothèse capillaire (résine, adhésif...).

Y'a-t-il un risque que le complément capillaire se décolle ?

Si vous utilisez les bons produits de fixation, votre chevelure sera fixée sans craindre qu'elle ne se décolle. Si vous faites poser votre complément capillaire en institut, alors les professionnels vous indiqueront le délai à respecter avant de retourner faire l'entretien. Si vous posez vous-même votre chevelure, alors il faudra accorder une attention particulière aux temps de séchage de la résine pour la pose et verifier combien de temps votre le complément reste en place, afin d'anticiper la dépose.

ACCESSOIRES COMPLEMENTS CAPILLAIRES 

Il existe deux moyens efficaces et simples de fixer un complément/prothèse capillaire sur sa tête:

Le coller avec du ruban adhésif (scotch double face)

Le coller avec de la colle

Meilleurs rubans adhésifs pour compléments capillaires

L'avantage du scotch sur la colle est qu'il est plus facile à appliquer et beaucoup plus facile à nettoyer. Il reste cependant légèrement visible si on l'utilise sur la ligne frontale et que l'on se coiffe à l'arrière. Tous les adhésifs sont généralement proposés en morceaux prédécoupés et ayant la forme d'un des trois contours de base, ou en rouleaux.

• Walker No Shine : Je le considère comme le meilleur adhésif. Il ne brille pas, il a une finition parfaitement matte. Il faut cependant faire attention à coller la partie portant la mention "this side to the scalp" sur la peau, et l'autre face sur le complément. Parfaitement waterproof, il permet de nager et de se laver la tête. De plus, il est hypoallergénique, donc adapté aux peaux sensibles.
Cet adhésif est proposé ici en rouleaux de 275cm par 1,9cm.

• Blue Liner : Sans doute l'adhésif permettant la meilleure tenue de tous. Il a cependant un défaut : plus on le garde fixé, plus il fond et devient par conséquent difficile à retirer. Pour les situations extrêmes : plongée sous-marine, tenue de plus d'un mois, raid en pleine jungle de plusieurs semaines... Quand on a besoin d'une tenue hors norme, c'est cet adhésif qu'il faut choisir.
Cet adhésif est proposé ici en rouleaux de 275cm par 1,9cm.

• Supertape Low Profile : le plus fin de tous les adhésifs double face. Il permet une tenue de plusieurs semaines et n'irrite pas la peau. Cet adhésif, comme les suivants, est waterproof : il permet de se laver la tête, de faire de la natation etc...

• Red liner : c'est l'adhésif le moins fort de tous. Il n'est à utiliser qu'avec un coutour en poly et permet une tenue de 24 heures, voire quelques jours. Cet adhésif peut aussi être utilisé en dessous d'un autre adhésif plus fort pour en faciliter la dépose.

Meilleures colles pour compléments capillaires

L'avantage de la colle est qu'elle est beaucoup moins visible sur la ligne frontale. Cependant, elle est plus difficile à nettoyer, et dans la plupart des cas, permet une tenue moins forte que les rubans adhésifs. La plupart des fabricants promettent une tenue de plusieurs semaines, ces assertions sont toujours exagérées. Une colle permet une tenue d'une semaine pour les meilleures d'entre elle, voire 10 jours pour la plus forte.

• Walker Safe Grip : C'est ma colle préférée. Il s'agit d'une colle blanche facile à appliquer et qui garantit une tenue d'une semaine environ avec une lace sans poly. Totalement hypoallergénique, elle n'irrite pas la peau. Lors de la dépose, toute la colle reste sur le crâne, ce qui en facilite le nettoyage avec du solvant et du savon.
Cette colle est proposée ici en tube de 40ml.

• I-Glue : cette colle n'irrite pas la peau et permet une tenue de 3 jours environ sur une lace sans poly. Son nettoyage est semblable à celui de la Walker Safe Grip

• Basebond : c'est tout simplement la colle idéale pour ceux qui préfèrent poser et déposer leur complément tous les jours ou tous les deux jours. Son nettoyage est tellement facile qu'il ne nécessite même pas de solvant. Si on la laisse sur la peau plus de deux jours, on peut voir apparaître des rougeurs.

• Ghost Bond : Lors de sa mise sur le marché récente, cette colle était très prometteuse. Elle permet une vraie tenue de plus d'une semaine. Je lui trouve un défaut rédhibitoire cependant : c'est la colle la plus irritante de toutes pour la peau. Après cinq jours, j'avais la peau très rouge. Je ne la conseille donc pas aux personnes ayant la peau sensible.

Les solvants des compléments capillaires

Les solvants sont nécessaires pour décoller le complément capillaire et le nettoyer.

• Lace release : le meilleur solvant disponible (proposé ici en flacon de 118ml).

• On peut également utiliser de l'alcool à 70° (alcool pharmaceutique) ou à 99° (alcool isopropylique, ou technique).


Les préparateurs et conditionneurs 

Avant chaque application, il peut être judicieux d'appliquer du Scalp Protector : cela permettra une meilleure tenue de l'adhésif dans certains cas, et créera un film protecteur entre la peau et l'adhésif

Il convient également de toujours avoir à disposition un conditionneur comme le Walker Leave-in Conditioner (disponible ici en flacon de 118ml) ou le TDI Pretty Slick et un vaporisateur d'eau pour que les cheveux gardent ou retrouvent leur humidité. Appliquer un conditionneur quotidiennement et vaporiser de l'eau sur les cheveux du complément permet de garder des cheveux souples et fluides.

• Tout d'abord, s'assurer qu'il n'y a plus de trace de colle sur le complément. Voyez pour cela la partie "Dépose".

• Commencer par peigner les cheveux dans le sens de l'implantation des cheveux choisie lors de la commande : "freestyle", "coiffé arrière", "raie au milieu" etc

• Mettre suffisamment d'eau tiède à froide dans un lavabo pour que le complément soit complètement recouvert d'eau, mais ne pas l'y plonger encore. Eviter d'utiliser de l'eau chaude.

• Y ajouter un peu de shampoing. Moins on en met, mieux c'est.

• Remuer pour que se forme la mousse.

• Plonger le système tel quel dans l'eau savonneuse, et l'y laisser 3 minutes. Remuer de temps en temps le complément légèrement en effectuant des pressions de haut en bas par dessus.

• Sortir le complément du lavabo, et mettre l'envers de la base par-dessus, de façon à ce que les cheveux se trouvent à l'intérieur. Cela évitera aux cheveux de passer à travers la base lors du rinçage.

• Rincer le complément sous la douche, sans le remuer.

• Le laisser égouter et le presser entre ses deux mains pour évacuer l'excédent d'eau.

• Si on a un remplacement capillaire total, le remettre à l'endroit, les cheveux étant donc cette fois vers l'extérieur.

• Rouler serré le complément dans une serviette, et laisser l'eau se faire absorber pendant 30 secondes environ.

• L'en sortir et le secouer fortement à l'air libre.

• Ne pas utiliser de sèche-cheveux, et si l'on doit le faire, n'utiliser que de l'air froid.

• Utiliser un conditionneur sur les cheveux encore humides. Voyez pour cela la partie "Coiffure et entretien".

En respectant toutes ces étapes, on aura parfaitement lavé et rincé le complément, en le préservant au maximum et sans emmêler les cheveux.

LA COUPE DE CHEVEUX DE LA PROTHESE CAPILLAIRE POUR HOMME

Quand on reçoit son complément dans la boîte au lettre, il a un aspect brut : les cheveux ne sont pas coupés et n'ont pas de style particulier.

Il y a un surplus de dentelle ou de micro-peau à découper : on peut couper délicatement soit à 2 mm, soit à ras des cheveux.

Ensuite, la coupe des cheveux doit être faite par un professionnel pour un résultat réaliste. Comme dans d'autres domaines, il y en a de très bons, et de franchement mauvais. Un "petit" coiffeur de village peut faire un meilleur travail qu'un coiffeur d'une grande enseigne dans la capitale.

Personnellement, je recommande de passer par un coiffeur qui a l'habitude de couper les compléments capillaires. On peut même aller se faire couper les cheveux directement dans un institut de systèmes capillaires. On trouve leur adresse et leur numéro de téléphone sur les pages jaunes (la version en ligne est consultable ici). Il vaut mieux les appeler au préalable et leur demander le prix pour ne pas avoir de surprises. L'avantage est qu'on s'occupe de vous en cabine individuelle.

On peut également faire appel à des coiffeurs à domicile pour davantage d'intimité.

Le prix d'une coupe varie d'une vingtaine à une quarantaine d'euros.

Une liste de coiffeurs ayant déjà travaillé avec des compléments capillaires Hair Premium est disponible sur notre site www.complément-capillaire.fr

LA POSE DU COMPLEMENT CAPILLAIRE

Au bout de plusieurs jours ou de plusieurs semaines, il faudra décoller le complément pour le laver et/ou le recoller. Le décollage est beaucoup plus facile à réaliser que la fixation. Pour ce faire, l'on aura besoin d'un solvant (au moins si le complément est encore très bien fixé) et d'un miroir mural, ou à défaut, d'une vitre, ou d'un magazine en papier glacé

• On commence par appliquer du solvant à l'aide d'une pipette ou d'un vaporisateur (la pipette permet d'éviter de vaporiser de l'alcool directement sur les cheveux, ce qui n'est pas très bon pour eux).

• On laisse agir quelques secondes.

• On essayer de décoller le complément à l'aide des doigts. Il doit s'enlever sans qu'on ai besoin de forcer. Si ce n'est pas évident, on réapplique du solvant, et on le laisse agir.

• Une fois le complément décollé, on doit en retirer la colle, ou les adhésifs double face.

• On retire délicatement les adhésifs double face qui tiendront normalement encore très fermement : il peut être nécessaire de réappliquer du solvant côté cheveux pour pouvoir les décoller sans abimer la base.

• On nettoie ensuite le complément en frottant les parties encollées sur le miroir (ou la vitre, ou le magazine), plusieurs fois, jusqu'à ce que le complément n'ai plus de traces de colle visible.

• Pour retirer la colle du miroir et le nettoyer : on utilise du lave-vitre et un chiffon en micro-fibre.

Le complément est enlevé, et nettoyé. On peut maintenant soit le laver, soit le recoller directement après s'être lavé le crâne.

 

La préparation de la peau

Avant de procéder au collage du système, il faut s'assurer que la peau soit nette, sans gras, et de préférence exempte de rougeurs. La phase de préparation de la peau conditionne la durée que le complément restera collé sur la tête. Si la peau n'est pas propre, c'est à dire que si elle contient encore des résidus de colle après la dépose, ou si elle est grasse, la colle ou l'adhésif double face n'adhérera pas aussi bien que sur une peau nette.

Une fois le complément déposé, il restera des traces de colle sur la peau, et elles ne seront pas toujours visibles. On a besoin de quatre éléments pour la nettoyer : de l'eau, du savon, du solvant et du papier essuie-tout.

Avant de commencer, s'assurer que la pièce dans laquelle on est est suffisamment fraiche et sèche. Si la température est trop élevée, la peau transpirera, même légèrement. Et si elle est trop humide (une salle de bain juste après une douche par exemple), la condensation tiendra sur la peau.

Si après avoir décollé le système, on se rend compte que la peau est irritée là où se trouvait la colle et/ou l'adhésif double-face, c'est que l'on y réagit mal : essayer avec une autre colle ou d'autres adhésifs. Il existe des colles sans latex, et plus douces pour la peau que d'autres. Dans mon cas, je sais que ma peau ne supporte pas certaines colles, ni certains adhésifs double-face. Et tout le monde n'y réagit pas de la même façon.

• Tout d'abord, se laver la tête avec les mains, de l'eau chaude et une savonnette. Éviter les savons gras et les gels, qui laisseront un film hydratant sur la peau.

• La colle aura tendance à se détacher avec ce premier lavage. S'il reste encore un surplus de colle, refaire un lavage, et frotter la colle avec les doigts, elle devrait se détacher facilement.

• Appliquer du solvant sur la peau pour enlever la colle restante à l'aide de papier essuie-tout.

• Se laver encore une fois la tête, et la sécher avec une serviette, sans trop frotter afin d'éviter d'irriter la peau.

• On peut au besoin utiliser un sèche-cheveux pour sécher la peau.

• Laisser respirer la peau quelques minutes à l'air libre.

• Réappliquer du solvant sur la peau, et essuyer avec un papier essuie-tout afin d'enlever tout résidu de colle et de sébum. Ne pas frotter trop fort, afin d'éviter là aussi d'irriter la peau.

La peau est nette et prête, on peut passer à la phase de fixation du système.

Aide à la fixation du complément capillaire

La pose du complément est ce qu'il y a de plus difficile quand on porte un complément capillaire. C'est en partie elle qui fera que le complément fait vrai ou pas. Il y a une courbe d'apprentissage, on ne fera pas tout très bien dès le début. C'est pourquoi il convient d'éviter d'exposer sa ligne frontale quand on n'est pas encore sûr de la qualité de son collage (ou, il est vrai, de la qualité de la ligne frontale du système lui-même).

Pour une meilleure fixation dans le temps, il vaut mieux suivre les étapes décrites dans la rubrique "préparation de la peau" si l'on n'est pas pressé. Ceci étant dit, il vaut mieux toujours faire un collage quand on a largement le temps, et jamais dans l'urgence. Si l'on a besoin que le complément soit parfaitement fixé pour une raison x ou y, ne pas s'y prendre le jour même, mais la veille. La phase de préparation et de collage du système prend 30 minutes, voire davantage.

Rappel : avant de commencer, s'assurer que la pièce dans laquelle on est est suffisamment fraiche et sèche. Si la température est trop élevée, la peau transpirera, même légèrement. Et si elle est trop humide (une salle de bain juste après une douche par exemple), la condensation tiendra sur la peau.

On peut utiliser quatre types de fixation pour le système capillaire : le tressage, les clips, la colle ou les adhésifs double face. Je ne parlerai ici que des deux que je considère comme étant les meilleurs car les plus indécelables et les plus sûrs : le collage avec de la colle et celui avec des adhésifs double face.

Je rappelle aussi que l'on n'est pas obligé de laver le complément à chaque dépose/repose.

• Tout d'abord, poser le système, cheveux vers le bas, sur une surface plane, ou mieux, le fixer sur une tête-mannequin en polystyrène.

• Ensuite, on dégage les cheveux de la ligne frontale et de tout le pourtour du système.

• Vaporiser du solvant sur le contour du système, là où sera appliqué l'adhésif ou la colle, le laisser agir quelques secondes, puis essuyer afin de retirer toute trace de sébum éventuel, ou de poussière, à l'aide d'un chiffon en micro-fibre.

Fixation par adhésifs double face

• Si l'on utilise un rouleau à découper, vaporiser du solvant ou de l'alcool sur les lames des ciseaux avant chaque utilisation pour éviter que l'adhésif ne reste collé dessus. On utilisera ici plusieurs morceaux d'adhésif, de 5cm chacun environ. Appliquer un premier morceau d'adhésif sur l'arrière de la base du système. S'assurer que le bord de l'adhésif soit le plus proche possible du bord du complément. L'adhésif Walker No Shine en morceaux porte la mention "this side to scalp" cela siginifie "face côté peau", et doit être respecté pour obtenir l'effet voulu (pas de brillance).

• Appuyer très fortement à l'aide d'un objet plat sur l'adhésif pendant plusieurs secondes, afin qu'il tienne bien en place. Appuyer notamment sur les coins et le rebord de l'adhésif.

• Répéter l'opération autant de fois que nécessaire pour que tout le pourtour du système soit recouvert d'adhésif (ou une partie seulement si l'on compte également utiliser de la colle).

• Retirer le film protecteur de l'adhésif doucement avec son ongle, en commençant par les coins. Si l'on utilise une lace, l'adhésif double-face peut donner l'impression de ne pas très bien tenir dessus. Il n'en est rien : on se rendra compte lors de la dépose que l'adhésif tient très fermement sur la base. Il sera juste plus difficile de retirer le film tout en laissant l'adhésif collé sur la lace.

• On colle maintenant le complément sur le crâne, en dégageant les cheveux. Dans le cas d'un complément capillaire, il vaut mieux commencer par la ligne frontale, et dérouler le reste du complément. Dans le cas d'un remplacement total, il vaut mieux commencer par la nuque. Avant de le coller, on peut vaporiser de l'alcool ou du solvant sur les adhésifs afin d'avoir quelques secondes pour ajuster le complément si besoin. On peut légèrement étirer le complément en le posant pour qu'il épouse parfaitement la forme du crâne.

• Enfin, appuyer très fortement pendant plusieurs secondes sur les parties du complément où se trouve l'adhésif.

Fixation par colle de votre complément capillaire

•  Poser le complément sur le crâne s'il n'est pas encore collé partiellement avec de l'adhésif double-face.

• À l'aide d'un crayon gras, marquer des points sur le pourtour de la ligne frontale du complément : ils serviront à délimiter la zone à coller.

• Retirer le système (s'il n'est pas encore collé partiellement avec de l'adhésif double-face, dans ce cas, le retirer juste vers l'arrière, de façon à laisser l'avant du crâne bien dégagé).

• Poser de la colle à l'aide du tube, de la taille d'un petit pois sur l'index ou directement sur le crâne, et l'étaler avec l'index de façon à former une fine couche en suivant les points dessinés. Recommencer de façon à couvrir tout le pourtour du complément (ou une partie seulement si l'on utilise également de l'adhésif double-face).

• Se rincer l'index à l'eau du robinet.

• Dans le cas d'une colle blanche, attendre qu'elle devienne transparente, et appliquer une seconde couche.

• On peut appliquer entre une et quatre couche ; plus on applique de couches, plus le système tiendra dans la durée. Se rincer le doigt entre chaque couche.

• La dernière couche appliquée, attendre que la colle soit complètement sèche, c'est à dire que dès qu'on y pose son doigt, il reste collé, et dès qu'on le retire, on n'en a pas sur le doigt et la surface collée reste nette. Cela peut prendre entre 45 secondes et plusieurs minutes selon la colle utilisée.

• Re-dégager les cheveux de la ligne frontale et de tout le pourtout du complément.

• Coller le complément sur la zone collée. Appuyer très fortement pendant plusieurs secondes sur les parties du système où se trouve la colle, en insistant notamment sur la ligne frontale. Dans le cas d'un complément capillaire, il vaut mieux commencer par la ligne frontale, et dérouler le reste du complément. Dans le cas d'un remplacement total, il faut mieux commencer par la nuque. On peut légèrement étirer le complément en le posant pour qu'il épouse parfaitement la forme du crâne.

• Prendre soin de ne pas coller les cheveux du système dans la colle. Si c'est le cas, on peut les retirer à l'aide d'une brosse à dent ou d'un peigne imbibé d'alcool.

• Effacer les points dessinés au début de l'opération, avec de l'alcool et des cotons-tiges.

Le complément est maintenant parfaitement fixé, et tiendra de plusieurs jours à plusieurs semaines. Pour rappel, la fixation d'une lace tiendra au maximum entre une semaine et 10 jours. Une lace avec contour poly ou une micro-peau peut rester en place plusieurs semaines.

 

LA COLORATION DU COMPLEMENT CAPILLAIRE

Il est possible de colorer un complément pour une couleur plus foncée, mais il est impossible d'éclaircir les cheveux d'un complément trop foncé.

La coloration n'abîmera pas les cheveux de votre complément capillaire.

On ne choisit pas sa couleur au feeling : il faut prendre avec soit une mèche de ses propres cheveux pour la comparer avec les mèches visibles sur les présentoirs du magasin. En cas de doute, prenez une couleur plus claire, plutôt qu'une couleur plus sombre.

 

LEXIQUE CHEVEUX ET COMPLEMENTS/PROTHESES CAPILLAIRES

Alopécie

En dermatologie, l'alopécie désigne l'accélération de la chute des cheveux ou des poils. Le terme vient du grec ancien ἀλωπεκία / alôpekía (« chute des cheveux ») dérivé de ἀλώπηξ / alốpêx (« renard ») par analogie avec la chute annuelle des poils d'hiver de cet animal au début du printemps.

La calvitie

L’alopécie androgénique héréditaire

La plus fréquente, elle se manifeste par une diminution du volume des cheveux, voire une calvitie, et touche 70 % des hommes (20 % des hommes entre 20 et 30 ans, la chute de cheveux débutant généralement vers 20 ans et se stabilisant à 30 ans).

Pelade

La pelade est une maladie entraînant la perte des cheveux et/ou des poils sur des zones délimitées. La cause de cette maladie reste inconnue mais un mécanisme auto-immun qui conduit à une attaque du système pileux par le système immunitaire serait responsable de l'atteinte9.

Il existe principalement trois formes de pelade :

• alopécie areata (atteinte localisée par plaques),

• alopécie totalis (atteinte localisée à la tête),

• alopécie universalis (atteinte généralisée à l'ensemble du corps).

Micro-greffe

Cette technique consiste à prélever des greffons de cheveux sur la couronne (ou les cheveux éternels) et les greffer sur le haut de la tête. Cette technique est la seule qui peut se vanter d'être une solution définitive au problème de perte de cheveux, car les cheveux greffés ne vont, en général, jamais tomber. Malheureusement, cette technique n'est pas efficace pour regarnir les crânes complètement dégarnis, car il n'y pas assez de cheveux sur la couronne pour fournir une tête entière. De plus, il s'agit d'une technique qui compte beaucoup sur l'habilité du médecin qui va pratiquer la greffe. En effet, il s'agit d'une opération délicate, car si les greffons sont placés dans un mauvais sens, le patient risque de se retrouver avec des cheveux poussant dans tous les sens.

Low Level Laser Therapy

La LLLT, Low Level Laser Therapy, « thérapie par laser de basse énergie », agit à la manière d'une biostimulation.

Le complément capillaire homme

Ce sont des prothèses visant à camoufler la perte de cheveux, que l'alopécie soit diffuse ou plus importante, voire complète sur certaines zones.

La perruque

La perruque est de nos jours un outil de premier plan pour lutter contre la calvitie et surtout les pertes de cheveux excessives, comme celles causées par une chimiothérapie ou une pelade par exemple. Il existe de nos jours, en plus des traditionnelles perruques en cheveux synthétiques, des perruques en cheveux naturels.

Le volumateur

Il est plus adapté aux femmes qui ont généralement une chute de cheveux diffuse. Il s'agit d'un filet sur lequel sont fixés des cheveux. Ce filet se fixe aux moyens de diverses techniques (tissage, colle, clip) sur les cheveux restants du malade. Les cheveux de contact sont quant à eux implantés dans un micro peau très fin qui recouvre la zone dégarnie du patient. Les cheveux de contact sont généralement maintenus à l'aide d'une colle spéciale.